Pékin suspend le projet de train à grande vitesse Maglev pour des raisons sanitaires

Publié le par gunnar

maglev.jpgSamedi 26 mai 2007, la trajectoire du projet Maglev reliant Shanghaï à Hangzhou a été stoppée net.  En 2003, Shangaï s'était déjà doté d'un premier train à lévitation magnétique de conception allemande, pour relier l'aéroport de Pudong à la vitesse de 400 km/h.

Le nouveau tracé long de 175 km a été adopté par le Gouvernement en mars 2006 et s'élève 4,5 milliards de dollars. Oui mais voilà, l'arrondissement de Minhang (Sud de Shanghaï) aurait reçu plus de 5 000 pétitions évoquant le danger pour les riverains des radiations émises par le train. Ces protestations, que les autorités municipales de Shangaï ont niées, ont été relayées par la presse officielle. A certains endroits, la future ligne n'est qu'à une vingtaine de mètres des habitations alors qu'en raison des risques électromagnétiques, une zeno verte tampon de 300 mètres est préconisée par le contructeur allemand.

Publié dans international

Commenter cet article

fab 28/06/2007 21:10

Je me demande où ça va s'arrêter tout ça ! L'homme va finir par détruire tout ce qu'il y a de plus beaux sur cette madame la Terre ! Bises Gunnar