Air France plus fort qu'un monopole

Publié le par gunnar

C'était le 12 mai dernier. Après que le Tribunal administratif ait annulé les tarifs de l'aéroport de Bâle Mulhouse qu'Air France jugeait trop favorables à EasyJet, voilà que Ryanair assignait Air France.

Air France répond que les tarifs sont fixés par ADP… attaqué par la FNAM et l'IATA (dont fait partie Air France) sur la question des tarifs justement. C'est ce qu'on appelle du billard à plusieurs bandes. Depuis, le PDG d’Air France KLM a prévenu : fort de son succès judiciaire contre l’Aéroport de Bâle Mulhouse, il met dans sa ligne de mire en France les aéroports de Marseille et Lyon qui veulent se doter de terminaux particuliers (prestations réduites avec tarifs réduits). M. Spinetta estime notamment que les redevances doivent être les mêmes pour tous. Que de démarches juridiques pour rester roi du ciel français...

Publié dans aérien

Commenter cet article